·Hormen arteko oihartzunak (2009)

“Hormen arteko oihartzunak” (“ Quand l’écho crée le mur”) Un concert scénique inspiré par la cesta punta et son espace de jeu, le fronton.

Une composition musicale réalisée à partir d’enregistrements sonores propres à la cesta punta et transformés par ordinateur pour créer une composition musicale sur laquelle des joueurs de cesta punta, 4 danseurs et 4 saxophonistes interviennent en direct. La mise en scène est une suite de séquences dans lesquelles les différentes disciplines se succèdent et interagissent dans des combinaisons différentes: joueurs de pelote et saxophones, danse et électroacoustique, danse et saxophones… Un spectacle où les rôles se confondent et où toutes les disciplines s’imprègnent les unes des autres: les joueurs de cesta punta sont des créateurs de matière sonore et de gestes chorégraphiques, les saxophonistes jouent en lançant des sons et dessinent des trajectoires sonores entre les parois, les danseurs sculptent l'espace avec rythme et sons. Le fronton accueille musiciens et danseurs en les sortant de leurs espaces habituels : auditorium ou salle de danse. Les interprètes, musiciens, danseurs et joueurs de cesta punta, modulent l'espace scénique et jouent avec les perspectives sonores et visuelles.

Projet, direction artistique et composition musicale: Gorka Alda

Direction chorégraphique: Mikel Aristegui

Saxophones: Sigma Project

Danseurs: Eneko Alcaraz, Eneko Balerdi, Aiert Beobide et Jorge Lastra.

Joueurs de cesta punta: Egiguren II y López (Jai-alive)

Production: Quincena Musical de San Sebastián et Marie de Hondarribia.